Grands chantiers sur les remparts (2010)


Après de longues années d’oubli, laissant la végétation, la pluie et le gel assaillir nos remparts, ces derniers jours nous avons observé une activité phénoménale de travaux.

Le mur du rempart Saint Vincent est maintenant entièrement restauré. La partie du rempart Bellevue, entre l’angle de St Vincent et les dos d’ânes,  va maintenant être attaquée, au moins pour des travaux de consolidation.

Une longue tranchée a été creusée pour passer des gaines destinées à recevoir un câble de fibres optiques qui reliera des caméras de surveillance vidéo. Un programme promu et subventionné par l’état, qui sera appliqué progressivement sur les points principaux de la ville. Cette mesure de surveillance contribuera grandement à dissuader les groupements d’individus qui ont troublé gravement les riverains l’été dernier, ainsi qu’à éviter certains « petits commerces » ou consommateurs d’alcools ou de drogue.

Le petit pont du bout de la rue de Meaux est magnifiquement restauré ; petite touche de perfection : sa bosse un peu trop arrondie devrait être corrigée. La chaussée jadis recouverte de mauvais bitume, est en train d’être superbement pavée « à l’ancienne ».

Et comme cela ne suffisait pas, lundi soir 29 mars, à la suite d’un violent coup de foudre, le transformateur du poste EDF installé à l’intérieur du Bastion, a rendu l’âme vers 20h, plongeant dans le noir absolu rues et habitations de tout le quartier à partir de la rue St Yves à l’Argent.
Ne pouvant réparer immédiatement, l’ERDF a fait venir un gros groupe électrogène qui a rétabli le courant vers 23h30. Gros, mais assez silencieux, le groupe a tourné jusqu’au lendemain après midi.

Les beaux jours arrivent, et ce qui fait plaisir, comme le font remarquer les riverains du Bastion, les mamans reviennent avec leurs jeunes enfants pour s’y promener. Reconnaissance d’une meilleure propreté et sécurité.

1 comment for “Grands chantiers sur les remparts (2010)

  1. Ostermann
    3 avril 2010 at 11:09

    L’intervention d’ERDF a été remarquable en rapidité et efficacité.
    Cela dit, le groupe de secours n’a jamais été aussi silencieux que lorsqu’il s’est enfin tu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *