Mois : juillet 2009

La Fontaine Raissant

Senlis possédait au moins deux étuves au moyen-âge. L’une à l’ouest, sous Saint Aignan, l’autre à l’est de Senlis dans le quartier St Vincent, alimentée par la fontaine Raissant. Elle fut supprimée probablement en 1495. Ce genre d’établissement était devenu un lieu de mauvaises mœurs, ce qui était inacceptable à cette époque en un lieu si proche des nombreuses institutions religieuses.

Les bassins existant malgré tout, d’autres usages en ont été fait : tannerie, mégisserie (traitement des peaux de moutons et chèvres), lavoirs de linge et de laine.